L'objet du désir

  • Facebook Social Icon

L'objet du désir est un projet global de Arnaud NANO Méthivier, depuis 2009, qui consiste à créer une nouvelle façon de communiquer la musique, de la transmettre, de la partager, de l’offrir et surtout de la faire désirer.

Il consiste  aussi à créer intégralement le contenu et le contenant d’un projet musical, suivant des données exclusivement artistiques et non plus industrielles.

Ce projet se matérialise par des expériences musicales immersives, dans des environnements sonores en 3 dimensions, souvent au cœur d’œuvres d’art, pour une personne embarquée ou plus. (massages ou coiffures mis en musique, siestes musicales, soundarium,  disque en binaural, oeuvres plastiques, show aériens...

  L’objet du désir #1 est une oeuvre d’art sonore dont le son est en mouvement dans l’espace, créée par Arnaud NANO Méthivier, musicien et artiste expérimental et Dumé Sculpteur, sculpteur plasticien.

Elle est dotée d'une musique diffusée en 16.2 avec un vibreur, et conçue pour accueillir une personne allongée à l’intérieur.

Elle est également stimulateur de désir pour le public environnant.

L'oeuvre a été détruite en 2019 par Dumé Sculpteur.

POURQUOI ?

 

Un rêve : Depuis plusieurs années Nano rêvait d’un nouvel album de musique  intégralement artistique, du contenu au contenant, et surtout en dehors des références commerciales et des paramètres industriels.

 

 « Personnellement, je préfère regarder la création musicale comme une œuvre d’art ( réalisée par des artistes ) et non comme un objet de consommation courante. (produit par des industriels)

 

 

Un Vœu : Depuis longtemps Dume désirait collaborer avec un artiste d’une autre discipline pour une création vivante et interactive.

 

 

La réalité : L’acharnement et la détermination de Nano autour de ses expériences de système de diffusion multi-sensoriel sont couronnés par l’arrivée d’un nouveau logiciel de spatialisation du son (Flux - Spat Revolution). Il ne manquait plus qu’un objet tridimensionnel dédié au projet dans lequel s’allonger. Tous les éléments réunis, il compose une musique originale pour faire battre le cœur de cette œuvre.

 « L’objet du désir » propose une nouvelle voie pour communiquer la musique, pour créer le désir de la posséder et la partager.

Le spectateur est d’abord attiré par un curieux objet de forme inconnu, qui offre l’opportunité de pénétrer dans  un autre monde. Une fois allongé à l’intérieur, le spectateur est associé à l’installation et participe, par sa seule présence, à exciter la convoitise de ceux qui ne l’on pas encore goûté.

 

Un son surprenant et inédit guide le public dans l’intimité du compositeur loin des propositions formatées du monde musical actuel.

 

Les passionnés comme les amateurs se sentiront envoutés par cette expérience.

COMMENT ?

 

Après des années de réflexion et d’expérimentation sur la meilleure manière de concevoir une profonde intimité entre le musicien et le public, les artistes proposent un voyage qui plonge le spectateur dans une atmosphère proche d’un concert live ou le musicien évoluerait autour de lui à son gré.

C’est une exploration qui prend du temps dans un monde où l’on pense en manquer. Il faut s’offrir ce premier cadeau. La décision de se faire don de vingt minutes marque le début de l’expérience et permettra de s’abandonner au mieux dans ce cocon créé aussi dans cet objectif.

Avant d’entrer dans la structure, il est proposé un choix entre deux opus de vingt minutes chacun, particulièrement différents l’un de l’autre. Le premier « Birth of a constellation » est délicat, profond et  zen pour placer l’auditeur dans un univers délicieux et enveloppant. Le deuxième, « The departure » est puissant et exubérant, explorant le potentiel de l’installation et la folie du compositeur.

Après avoir fait son choix et retiré ses chaussures il reste à entrer dans le cocon, à s’allonger confortablement sur la chaise longue équipée de coussins moelleux. La musique débute et se déplace dans l’espace, parfois à vos pieds, parfois derrière vous, autour de vous, quelqu’un murmure même à votre oreille, et puis elle occupe tout l’espace. L’immersion dans l’univers du son 3D a commencé.

C’est un périple à travers la musique, à travers la sculpture, à travers l’espace et le temps. La musique danse autour de vous, à travers vous.

Dans ce cocon protecteur vous n’avez d’autre choix que vous abandonner.

Pour soutenir tous les projets :

Abonnez-vous à mon site